• Illiwap
  • Lun 4 mars
Ville de Donzère
Carte interactive  > 

Balade extramuros

Découvrez toutes les richesses de Donzère à travers ce parcours de 1h à 1h30 min autour des remparts de Donzère.


La parcelle sur laquelle se situe aujourd’hui le moulin appartenait en 1500 à l’évêque de Viviers, seigneur de Donzère, et ne contenait alors que des champs et une vaste “garenne”.



Ce chemin se trouve à l’emplacement de l’ancienne route royale qui relie Donzère à Châteauneuf-du-Rhône, seul axe de communication entre Lyon et Marseille jusqu’au milieu du XVIIIe siècle. 


Nationale 7 route des vacances “qui fait d’Paris un petit faubourg d’Valence” (Charles Trenet).


Dès la fin du XVIe siècle, à l'intersection de la route royale (nord-sud) et le "chemin tirant au Taulignan" (depuis le port de Donzère en direction de l'est), fut aménagée une auberge appelée Logis Notre-Dame.


Construite de 1786 à 1792 par des artisans locaux, cette maison est l’habitation de Louis Thimoléon Bouvier (1716-1807), riche marchand de charbon et de céréales. 


Les eaux de cette fontaine sont captées au nord vers le chemin du Devoy puis après un “repos” sont canalisées jusqu’au “au chemin tirant à la Berre” (actuellement rue Sarcey de Sutières) avant de s’écouler par la “Fontette” (actuellement appelée “Fontaine Vieille”).


L'immeuble de la Tour, doit son nom à l'impressionnante tour carrée qui culmine en son centre  à plus de 22 mètres. 


Trois sources alimentent cette fontaine-lavoir dite de Font Achard. Un mur arrondi protégeant un réceptacle de 4 mètres de profondeur, un lavoir surmonté d'un toit et une canalisation évacuant les eaux, forment cet ensemble.


Située au levant de Donzère, dans le vallon de Combelonge, sur la route en direction de Grignan, la chapelle doit son nom à sa situation géographique. 


Le 1er juillet 1957, le conseil municipal propose la construction d’une piscine municipale. 


L' histoire de l'ancienne chocolaterie d'Aiguebelle à Donzère


À l’époque romaine, à proximité d’une villa de luxe, se trouvait une petite nécropole familiale à incinérations. Plus tard, les corps sont ensevelis dans des tombes.



Cette chapelle date du milieu du XIXe siècle.